La compression du nerf ulnaire au coude



Le nerf ulnaire assure la sensibilité de l'auriculaire et d'une partie de l'annulaire.

Il assure également l'innervation motrice d'une partie des muscles de la main et de l'avant bras. La symptomatologie typique comprend des picotements au niveau des deux derniers doigts de la main, une perte de force, des troubles sensitifs au niveau du bord interne de l'avant bras, du poignet et de la face dorsale de la main.

Ces symptômes sont augmentés lors de l'hyperflexion du coude (téléphone, conduite, position nocturne) ou de l'appui du coude sur une surface.

L'intervention chirurgicale consiste à libérer le nerf ulnaire (neurolyse) au niveau des différents points de compression possibles (arcades fibreuses) via une courte incision de la face interne du coude, cette neurolyse peut être associée à une transposition (déplacement) du nerf afin de mieux le protéger.