Maladie de Dupuytren



La maladie de Dupuytren est une rétraction fibreuse de l'aponévrose palmaire moyenne de la main.
Il se forme alors des "cordes" sous cutanées entraînant une fermeture progressive d'un ou plusieurs doigts en flexion, à l'origine d'un handicap fonctionnel.
Sont traitement fut décrit en 1831 par DUPUYTREN.

La prédominance masculine est nette, avec environ 6 à 8 fois plus d'hommes touchés que de femmes.
La maladie débutant autour de 50 à 60 ans en moyenne. Le facteur héréditaire est certain avec une nette tendance familiale chez 12 à 16 % des patients.
Elle est exceptionnelle dans la race noire.

Trois types de lésions distinctes peuvent cohabiter :



Les nodules peu rétractiles, se développant généralement là où l'aponévrose est habituellement absente;
Les brides, issues elles-mêmes d'une atteinte aponévrotique palmaire et souvent seules responsables de la rétraction des doigts en flexion
Plusieurs types de traitement ont été décrits: section percutanée des cordes, injections de produits de type Xiapex° et principalement chirurgical.

L'objectif du traitement chirurgical est de corriger avec un minimum de geste et de manière la moins invasive possible, les déformations afin de récupérer une main fonctionnelle. Malgré la chirurgie, il s'agit d'une maladie récidivante et extensive, et les réinterventions ne sont pas rares, surtout chez les patients jeunes.

Plus les rétractions sont importantes, plus il est difficile de restaurer l'extension complète d'un doigt, et plus la kinésithérapie post opératoire sera indispensable.



Nous pratiquons des aponévrotomies , des aponévrectomies limitées ou élargies avec ou sans greffe de couverture.