Syndrome du canal carpien


Le syndrome du canal carpien est provoqué par la compression du nerf médian lors de son passage dans le poignet.

Le canal carpien est un canal inextensible compris entre les os du poignet et un ligament transverse, le ligament annulaire antérieur du carpe.

Ce canal comprend le nerf médian et 9 tendons fléchisseurs.

Le nerf médian assure la sensibilité du pouce, de l'index, du majeur et d'une partie de l'annulaire. Il assure également l'innervation motrice d'une partie des muscles à la base du pouce.

La symptomatologie typique comprend des picotements au niveau des trois premiers doigts de la main (surtout la nuit et le matin), une perte de force, une perte de dextérité et des réveils nocturnes. L'intervention consiste à sectionner le ligament par une incision au niveau de la paume de la main.

En cas de compression sévère, l'évolution se fait vers une perte progressive de la sensibilité des doigts, une perte de la force de la main avec parfois une atrophie des muscles du pouce.
Si c'est le cas, la récupération risque de ne pas être complète, même en cas d'intervention chirurgicale.
Les infiltrations permettent d'améliorer temporairement les symptômes, mais n'empêchent pas l'évolution de la maladie, qui ne régresse jamais spontanément.